Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: ✧ JusteChêne
MessageSujet: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Mar 18 Juil - 12:59
Justechêne.

Un nom comme celui ci inspirait le respect et la grandeur.

Des rues grouillantes de vie, des habitants à la tête bien remplie, et des arbres si beaux et si hauts qu'il était impossible d'en voir le sommet. Les rayons du soleil perçaient faiblement à travers les branchages, faisant luire les pendentifs précieux qui ornaient les rameaux en l'honneur de Geit.
Je pliais ma patte avant et courbais l'échine afin de saluer le plus grand de ceux ci, et récitait une petite formule de politesse envers l'esprit du chêne. Je sortais de ma besace en cuir une guirlande de joyaux multicolores taillés en prismes et retenus entre eux par un mince fil d'argent que j'accrochais à une branche basse.

Je vérifiais la solidité du nœuds en tirant un peu dessus et fut satisfaite de voir qu'il tenait bon. Un éclat de lumière vient frapper l'assemblage qui projeta alors des reflets colorés sur ma fourrure blanche, et j'en déduisais alors qu’il devait être une heure de l'après midi. J'avais encore le temps de flâner un peu avant la prochaine messe, et je pensais à m'arrêter faire une sieste ici quand, soudainement, je sentis le poids de mon diadème envolé dans les airs. Cet objet, en or finement taillé, était infiniment précieux pour moi et je levais le regard vers les frondes, à la recherche de ce qui m'avait dérobé mon bien.
Écume
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1ÉcumeBicheUnelma
Perso 2IsaacHybride Ismàr
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 1
 
 
Messages : 131
Date d'inscription : 14/07/2017
Localisation : Quelque part en France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Mar 18 Juil - 14:00
Trottinant tranquillement et perdue dans mes pensées, je me dirigeai vers la ville perchée de JusteChêne. Pourquoi ? Eh bien j'en avais juste envie de me dégourdir les pattes. Il faisait bien chaud aujourd'hui, les gens évitaient de sortir de chez eux, alors je n'avais aucune chance de trouver ma petite proie quotidienne. Il ferait plus frais à l'ombre des majestueux arbres qui peuplaient JusteChêne et serait donc plus intéressant pour voler. Je ne risquerai pas de tomber sur de riches et nobles gens, mais quelques objets aux couleurs scintillantes m'iront parfaitement bien. Pas besoin d'un gros diamant ou d'un bracelet composé de rubis ou d'émeraude pour me satisfaire. Juste une perle ou même fil doré brillant au soleil m'en rendrai heureuse.

Une éclat lumineux m'aveugla et je poussai un léger cri de surprise. Je passai une patte sur mon œil et sautai dans l'arbre le plus proche, tout en m'agrippant à une branche basse. Je m'assied et dirigeai mon regard vers une biche au pelage blanc, constellé de taches brunes. Bizarrement, d'autre taches coloraient sa fourrure. Comme si que de jolis joyaux scintillaient et l'illuminaient. Mais autre chose m'attirai: la sublime couronne dorée qui ornait sa tête. Mon regard ne pu s'en détacher, en voilà un bel objet brillant ! Gracieusement et discrètement, je sautai de branches en branches. Perchée sur un rameau au dessus de la belle, j'attrapai aussi vite que l'éclair le diadème d'or et la fourra dans une brèche intemporelle que j'avais ouvert juste avant. Rapide comme la foudre je grimpai plus haut dans l'arbre et me cachai dans le feuillage épais que m'offrait le grand chêne. Persuadée qu'elle ne me verrait pas, j'observai avec attention la réaction de la biche, le sourire en malicieux.
Karma
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1NayanMalamuteIsmàr
Perso 2KarmaChatte de gouttièreUnelma
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 0
 
 
Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 16
Localisation : Entre le rêve et le cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Mar 18 Juil - 17:00
En cherchant la cause de la disparition de mon trésor, j'avisais, posée sur une branche, une silhouette féline enroulée d'un capuchon. Il s'agissait de la saule présence animale présente, les autres se protégeaient de la chaleur en restant dans les bâtiments. Je me forçais à ne pas la voir comme la coupable d'office, après tout elle n'avait peut être rien à voir avec cette affaire mais son sourire narquois ma laissait penser le contraire. Néanmoins, elle ne portait rien qui aurait permis de transporter mon diadème, ce qui me fit douter.

De toutes manières, il valait mieux l'aborder gentiment et sans agressivité. Les voleurs volent bien avec une raison, après tout. Si c'était de l’argent qu'il lui fallait, j'étais prête à lui en céder pour récupérer ce qui m'appartenais, et même continuer quelques temps si cela lui permettais d'obtenir une vie décente. C'était ça aussi, le devoir d'une prêtresse ! Avec les dons que me donnaient les citoyens et l'agent que je récoltais en accomplissant des services de ci et de là, j'avais fini par accumuler pas mal de richesses. Bien de quoi mettre à l'abri du besoin un félin aussi menu . Je gardais alors un grand calme et ne me départissais pas de mon sourire doux habituel en apostrophant la silhouette au dessus de moi :

- Excusez moi. Je viens de perdre un diadème : il est en or, en formes de branches, avec une corne de Geit. Elle s'est peut être accrochée dans une branche, mais je ne pourrais pas l'attraper, est ce que vous pourriez m'aider ? Bien sûr, tout travail mérite salaire, et je suis prête à donner une bonne récompense... Objet de valeur, argent, service...

Je jouais l'innocente à merveille, espérant que, si il s'agissait bien là du voleur, il changerais d'avis. et si il ne s'agissait pas de lui, il pourrait peut être tout de même être utile...La perte de mon bijou me fendait le cœur. C'était le seul objet auquel je tenais vraiment, un souvenir d'enfance, il était apparu au perron de ma demeure après avoir reçu ma bénédiction, et je le considérais comme un présent de Geit en personne. J'avais fait forgé ma corne en son centre, et si je ne récupérais pas bien vite mon attribut, alors je risquais d'être prise pour une Sauvage !
Écume
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1ÉcumeBicheUnelma
Perso 2IsaacHybride Ismàr
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 1
 
 
Messages : 131
Date d'inscription : 14/07/2017
Localisation : Quelque part en France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Mer 19 Juil - 16:39
Finalement, je ne m suis pas aussi bien caché que je le pensais. De son charmant sourire, la biche banche posa son regard sur moi et fis d'une voix douce et innocente :

- Excusez moi. Je viens de perdre un diadème : il est en or, en formes de branches, avec une corne de Geit. Elle s'est peut être accrochée dans une branche, mais je ne pourrais pas l'attraper, est ce que vous pourriez m'aider ? Bien sûr, tout travail mérite salaire, et je suis prête à donner une bonne récompense... Objet de valeur, argent, service...

Je me mis à rire. Un rire presque moqueur que j'avais pour habitude d'utiliser lorsqu'on me parlait de cette manière. Je descendis avec grâce en faisant crisser mes griffes sur l'écorce du chêne. Je me m'allongeai sur une branche juste devant elle, le sourire toujours aussi malicieux, l’œil pétillant.

- J'ai pas besoin de récompense étant donné que je viens de trouver mon bonheur.

Je levai une patte, toutes griffes dehors, comme si que j'allais frapper d'un coup puissant et, rapide comme l'éclair, je fendis l'air tout près de l'oreille de la belle. Une brèche ouvrit sa gueule noire et béante. Je passai ma patte à l'intérieur à toute vitesse, attrapai la couronne dorée et l'arrachai de la brèche avant que celle-ci ne se referme. Tout en souriant, j'enlevai ma capuche verte, dévoilant le côté meurtris de mon être et posai le diadème au dessus de ma tête, collé à mon oreille. Un peu grand, celui-ci me tombait un peu sur le front.

- Je l'aime bien, ça m'aide à oublie la laideur de la partie brûlée de mon visage. Ça te dérange si je te l'empreinte ?

Je louchai un instant sur la chose qui me semblait familière pendouillant au milieu du bijou. La corne de Geit ? Je ne peux pas lui dérober ça... Je suis voleuse mais pas sans cœur !

- Je peux te prêter ma corne si tu veux. Elle est juste accrochée à ma capuche, je peux l'enlever et voilà ! Même notre dieu n'y verra que du feu !

La tête penchée, le diadème pliant ma seule oreille et l’œil pétillant j'attendis ça réponse, malgré que je doutais qu'elle accepterait.
Karma
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1NayanMalamuteIsmàr
Perso 2KarmaChatte de gouttièreUnelma
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 0
 
 
Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 16
Localisation : Entre le rêve et le cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Mer 19 Juil - 18:45
Mes doutes quand à la culpabilité de la féline - car il s'agissait d'une femelle- s'envolèrent quand un petit rire de chenapan lui échappa. Son regard brillait d'intelligence et de joie mauvaise.

- J'ai pas besoin de récompense étant donné que je viens de trouver mon bonheur.

Une grimace de douleur déforma mon visage : Son bonheur ? Mais c'était le miens qu'elle venait de s'approprier ! Des larmes me montèrent aux yeux mais cela ne m'avancerais en rien, alors je les ravalais. La petite chatte donna un puissant coup de patte près de mon oreille, ce qui me fit sursauter. Je crus d'abord à une attaque mais j’aperçus ensuite la petite brèche d'un noir d'encre qui venait de s’ouvrir dans l'air. Il devait s'agir de son don...

De cette faille elle sortit un objet brillant que je reconnus aussitôt : mon diadème. Heureuse comme un enfant à qui on aurait offert un beau joujou, elle porta l'objet à sa tête et l'y déposa d'un geste gracieux. Pour se faire, elle avait retiré sa capuche, révélant une affreuse brûlure qui lui avait dévoré la moitié de son visage. Une pointe de compassion me serra le cœur : il devait s'agir d'un handicape certain, et les regards des gens dans le rue ne devaient pas être aisés à avaler... Je boitais moi même, mais cela se remarquait peu et n'entachait en rien ma "beauté " - tout cela n'est que secondaire pour une prêtresse, et horriblement subjectif de toutes façons...-

- Je l'aime bien, ça m'aide à oublie la laideur de la partie brûlée de mon visage. Ça te dérange si je te l'empreinte ?

Bien sûr que ça me dérangeait ! Il s'agissait peut être d'un présent de Geit en personne ! Et puis, j'aimais moi aussi ce diadème ! Mais les mots de la petite créature me fendaient le cœur : elle n'avait pas besoin de ça pour être belle et heureuse - sans compter que le diadème était trop grand et ne lui allait pas spécialement bien-...Un regard plein de pitié ne lui servirait à rien ceci dit, et l'agresser ne résoudrait rien... En telle situation, je ne savais vraiment pas quoi faire ! Je m'apprêtais à rétorquer quand elle avisa enfin ma corne de Geit :

- Je peux te prêter ma corne si tu veux. Elle est juste accrochée à ma capuche, je peux l'enlever et voilà ! Même notre dieu n'y verra que du feu !

Elle pencha la tête en attente d'une réponse. C'était sans doute une proposition généreuse pour un voleuse, et cela valait mieux que rien, mais je restais dubitative quand à échanger les cornes... Geit le verrait sûrement ! Bien qu'Il apprécie la débrouillardise, il verrait sans doute d'un mauvais œil qu'une Prêtresse échange sa corne avec quelqu'un d'autre, si encore il avait s'agit d'un marché entre deux paysans... Mais tout de même... Alors que j'hésitais, une vérité violente me frappa de plein fouet : Je réfléchissais comme si j'avais accepté le fait de lui céder la couronne ! Mais comment aurais-je pu protester ? Elle était hors d'atteinte, en cas de refus de ma part elle n'aurait qu'à grimper à l'arbre et me lancer d'en haut sa corne... et encore, si elle le voulait bien.

Des larmes de peine et de frustration sortirent cette fois ci. J'étais incapable de faire quoi que ce soit ! Divers scénarios tournaient dans ma tête : appeler à l'aide en espérant que quelqu'un réagirait ? Mais alors ma voleuse s’enfuirait... Utiliser mon don ? Cela pouvait marcher, mais si je ratais mon coup elle prendrais ses pattes à son cou, justement... Il était hors de question de me laisser faire : si ce qu'elle voulait était un bijou, je pouvais toujours lui en acheter un autre ! et plus beau encore ! Et moi j'aurais mon diadème !

Avisant la distance qui nous séparait - environ ma taille-, il y avait des chances que ma petite chanson porte ses fruits. Je n'aimais pas vraiment l'idée de forcer les gens à obéir, à soumettre leur volonté, mais il s'agissait d'un cas qui le justifiais ! Je n'eus pas besoin de longtemps chercher les mots : ils venaient naturellement à chaque chanson. De ma voix la plus claire je m'exprimais alors :

Douce enfant à la verte cape de feuille,
N'écoute tu donc que ton orgueil ?
Car tes désirs fous t'ont obnubilée,
te détachant de la réalité...

Perdue dans ta tournante,
tu dérobes pour combler le manque
qui dans ton cœur grossit et grossit
nuit après nuit...

Mais est ce la solution ?
Est tu sûre, au fond, d'avoir raison ?
Cette beauté que tu prétends perdue,
je la vois encore dans ton regard, et toi, la vois tu ?

Rends ce qui n'est pas à toi...
Rends ce qui n'est pas à toi...

Restitue ce qui se doit...
Restitue ce qui se doit...
Écume
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1ÉcumeBicheUnelma
Perso 2IsaacHybride Ismàr
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 1
 
 
Messages : 131
Date d'inscription : 14/07/2017
Localisation : Quelque part en France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Jeu 20 Juil - 18:37
Le sourire d'une chatonne étirait mon visage déchiré. Le regard concentré sur la jolie biche, j'attendais une réponse à ma petite provocation. Mais ce ne fut pas des mots qui exprimèrent ses sentiments, mais belles et bien de grosses larmes de crocodiles qui commencèrent à dégouliner sur ses joues blanches. J'en fus presque vexer. Je ne m'attendais pas à des sanglots pour si peu. Enfin... c'est vrai que c'est un diadème fait de brindilles d'or orné de la corne de Geit, mais bon, tout de même ! J'aurai préféré qu'elle s'énerve, cela aurait été drôle ! Après tout elle avait l'air d'y tenir à son objet... D'ailleurs, il me semble l'avoir déjà aperçu quelque par cette biche... Ce serait pas... Une des prêtresses d'Unelma ! Je l'aurai sûrement croisé près d'un temple ou lors d'une messe... M'enfin, je ne vais que rarement à la messe. Non pas que je ne respecte pas notre Dieu ! Juste que ma maison est bien éloignée, c'est difficile de m'y rendre avec mes petites pattes. Je n'y vais que lorsque le courage me tend mes bras.

Revenons-en à notre chère amie la biche. Celle-ci avait l'air de plus en plus frustré, comme si elle qu'elle n'arrivait pas à se décider. J'haussai les épaules et me léchai une patte avant de la passer sur mon visage brûlé, en attendant. Je détestais cette sensation de peau dure et sèche. Alors qu'autrefois, mon poil était doux et soyeux. Brillant même ! Aussi brillant que les milliers objets qui ornent ma petite maison. Cela fait bien longtemps que je ne possède plus rien sur cette partie de mon visage, désormais... Je n'entend plus, je ne vois plus et en plus j'en suis laide. Je secouai la tête à cette dernière pensée. Il faut que j'arrête de m’apitoyer sur mon sort. Je suis sûre que d'autres ont vécu pire que moi ! Je parle beaucoup de moi, non ? J'avais pas dis qu'on en revenait à la prêtresse, déjà ?

Une voix enjôleuse me fit doucement sortir de ma tête. Mon attention se tourna vers la biche blanche et brune. Celle-ci entama une chanson calme, douce et attirante. Mon corps se détendit, mes pattes tremblèrent légèrement. Je penchai la tête encore plus sur le côté, si bien que la couronne glissa. Rapidement je tendis la patte et la rattrapa de justesse. Un peu plus et voilà la couronne brisée en mille morceaux. Je mis délicatement l'objet précieux dans ma gueule et m'avançai près de la belle. Perchée sur une branche au-dessus de sa tête, je posai, avec autant de douceur que la mélodie qu'elle chantonnait le diadème entre ses deux oreilles de velours. Mais l'une de ses paroles me stoppa net. Cette beauté que tu prétends perdue, je la vois encore dans ton regard, et toi, la vois tu ? Cette phrase résonnait dans ma tête. Le regard perdu dans le vide et la patte posée sur la couronne, je me figeai. Ma beauté je ne la vois plus depuis longtemps ! Une haine incompréhensible s’empara de mon corps si bien que je me m’y à feuler sur la biche.

« Idiote ! Ne redis plus jamais de foutaises pareilles ! »

D’un violent coup de patte, je tentai de reprendre le diadème scintillant. Mais la rage m’aveuglait si bien que ratai ma cible en beauté. Le regard enflammé, je fis d’un ton menaçant :

« Donne moi ça tout de suite avant que je ne t’arrache la fourrure avec mes griffes »

Le souffle court, les muscles bandés, je me tapis sur la branche tout en fixant la biche d’un air sinistre.
Karma
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1NayanMalamuteIsmàr
Perso 2KarmaChatte de gouttièreUnelma
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 0
 
 
Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2017
Age : 16
Localisation : Entre le rêve et le cauchemar
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ] Sam 5 Aoû - 21:22
Je constatais avec un mélange de joie et de regret que ma petite comptine faisait effet : bien vite, la féline sembla entrer en transe et se détendre et se dirigea vers moi, couronne à la main. Mon cœur faisait des bonds dans ma poitrine mais je ne pouvais pas me permettre de me déconcentrer avant le moment fatidique. Enfin, la petite voleuse déposa délicatement mon trésor sur mon front. La femelle se recula et un pincement au cœur me prit en croisant ses yeux vides : mon don m'avait été donné pour réparer les torts, c'est vrai, mais quelle horrible manière d'y parvenir ! Au moins mon intérêt était accompli...

Je continuais de chanter afin de me laisser le temps de m'écarter des branches quand, arrivé à une certaine phrase, un feulement rageur retentit : la hargne avait sortit de son état de zombie la féline qui me fixait d'un air furibond en criant :

« Idiote ! Ne redis plus jamais de foutaises pareilles ! »

En disant ces mots elle essaya de me ravir mon bien une seconde fois mais la colère l'aveuglait si bien qu'elle rata de peu sa cible, me griffant la joue au passage. Je lu de nouveau dans son regard cette douleur profonde qui semblait l'habiter toute entière et je fu étrangement prise de remords. Pour une prêtresse, j'avais cruellement manqué de délicatesse.

« Donne moi ça tout de suite avant que je ne t’arrache la fourrure avec mes griffes !»

Feula la petite chatte, perchée sur une branche, l’œil mauvais. Elle avait bandé ses muscles et je devais admettre qu'elle me faisait un peu peur : si elle m'attaquait, je pourrais m'en débarrasser d'un bon coup de sabots mais pour cela il faudrait qu'elle soit à ma hauteur, et non au dessus de moi où elle pourrait très bien prendre l'avantage ! Enfin, je devais me reprendre : il n'était pas question encore d'en venir à se battre et il était indigne d'une prêtresse de songer à de telles choses avant même d'avoir essayé de marchander. Je m'armais de courage et, d'un air décidé et intransigeant que la voleuse ne devait pas encore me connaitre, je lui fit une proposition que j n'avais pas pris le temps de réfléchir mais qu'il me fallait désormais assumer :

- Si tu souhaite tellement acquérir un bijou, alors fais le sans voler qui que soit ! Suis moi, il y aura bien une forge ouverte en ville. Tu pourra avoir ce que tu désire, sur mesure, puisque tu tiens tant à te dissimuler derrière de l'or !

Réalisant que j'avais été dure, je pris un ton plus calme et la fixais dans les yeux, faisant passer dans mon regard toute ma compréhension et ma détermination à apporter mon aide à cette pauvre âme en tourmente.

-Ce n'est pas important si tu n'en a pas l'argent, je te l'offre. Je ne peux imaginer la rage, le sentiment d'injustice et la peine qui te rongent et je peux comprendre que dérober de beaux objets te réconforte. Mais, omnibulée, tu oublie que le visage n'est pas ce qui est le plus précieux et important chez une personne... Tu as l'air intelligente, j’espère que tu saura réfléchir à tout ça. Il n'est pas de mon droit de te dire quoi faire ou qui être, je ne peux que te donner mon avis et t'encourager à devenir une personne honnête. Un bon et juste cœur couvert de cicatrice a bien plus de valeur qu'un cœur pourri enveloppé d'or fin. Fais ce que tu voudra de ces mots, ça ne me regarde pas.
Écume
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1ÉcumeBicheUnelma
Perso 2IsaacHybride Ismàr
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 1
 
 
Messages : 131
Date d'inscription : 14/07/2017
Localisation : Quelque part en France
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une Prêtresse et une Voleuse [ Écume et Karma ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✧ JusteChêne-
Sauter vers: