Très chère BrûleSable [Argentum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: ✧ BrûleSable
MessageSujet: Très chère BrûleSable [Argentum] Mer 1 Nov - 17:31


Qu'avait-il de mieux qu'une journée prometteuse et florissante sous le soleil brûlant de l'Eté Aurinkoi, bercé par le cris des marchands et l'activité commerciale de BrûleSâble ? Un coin à l'ombre et un étale vous appartenant probablement, rien d'autres. Heru aimait ce parfum épicé des rues du marché, accompagné par celui plus subtile des bourses en cuirs pleines d'argent. Il aimait entendre le brouhaha enthousiasmer et l'entrechoquement du métal, les poignées de pattes d'un commun accords et des biens vendus ou obtenus. Ah BrûleSable, tu étais si belle sans tout ces mendiants de l'ancien CrêveCoeur, si resplendissante ainsi parée de toute ces couleurs d'épices, de tissus, et d'êtres t'animant, fourmillant dans tes rues. Heru aimait quand la ville et le marché se portaient bien, il avait toujours vécu avec lui, ils faisaient partis de son être. Ah moins que ça ne soit l'inverse ? Après tout, on le connaissait ici, il faisait parti intégrante du marché.
Le petit hybride sable était perché sur un des remparts de la ville, admirant sa splendeur mais bien que la vue soit parfaite à ses yeux, il ne pouvait y rester indéfiniment, la marchandise n'allait pas se vendre seule. Utilisant l'agilité de son corps de lapin, Heru sauta de pierres en pierres, passant parfois sur les toits et entre les étalages pour rejoindre les rues en contrebas. Ce n'était pas parce qu'il avait des ailes d'oiseaux qu'il était capable de voler, il avait trois quart d'animaux parfaitement non volant pour annuler l'utilité du volatile. Evitant les artères principales pour ne pas finir écraser, il se retrouva rapidement sur son marché à lui, connaissant bien trop bien les quartiers commerciaux pour s'y perdre.

Heru était ce qu'on pourrait appeler, un invendu. Trois ans qu'il vivait ici et pas un Pur ne s'était intéressé à lui ou alors pas suffisamment longtemps pour venir l'acheter. Rares étaient ceux qui souhaitaient acquérir un hybride aussi petit et caractériel, le moineau croco avait beau être célèbre ici, ce n'était pas forcément en bien. Le temps lui avait donné une spécialité également, Heru était un marchand, il savait compter, écrire et lire, il ne vivait que pour le commerce mais Heru était aussi une marchandise, et il savait se vendre, ou vendre les autres. Bref, plus le temps passait, plus voir la boule de poil sable autre part qu'ici semblait impensable. Il avait son utilité, il devenait presque indispensable et il sentait que les hautes instances du lieux étaient en train de revoir sa position mais dans l'actualité, il restait au même titre que les autres hybrides à défaut que lui n'était pas enfermé dans une cage ou attaché.
Il traversa les allées du marché au esclave par petits bonds, ne daignant même pas à jeter un regard aux autre hybrides qui attendaient que leur destin se scellent, souffrant pour les moins habitués de la chaleur, cherchant du plus qu'il pouvait la moindre parcelle d'ombre tout en essayant d'échapper à la poussière qui asséchait la gorge. Le marché aux esclaves devait être le plus cruel de tous.

Heru sauta sur une table placé à l'ombre d'une tente en toile beige, en dessous était abrité un guépard dont la moitié des tâches étaient à l'encre à force d'écrire et de noter. En voyant arriver l'hybride sable, il écarta quelques feuilles couvertes de chiffres avant que ce dernier ne vienne marcher dessus. Ne prenant même pas la peine de lever le museau vers lui, il lui collant un calepin et de l'encre entre les pattes.

« Bouge Heru ! Y'a un caravane qui est arrivée, va inscrire les nouveaux. »

Et voilà le croco moineau repartit, s'approchant du groupe d'hybrides qui attendaient au soleil de se faire parquer comme les autres.

« Nom, âge, date de naissance, composition et provenance »


Parce que Heru n'avait pas de temps à perdre avec de la politesse ou de la sympathie.
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 105
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Très chère BrûleSable [Argentum] Mer 1 Nov - 17:49
Il fait chaud. Très chaud. Trop chaud. La lumière est aveuglante. C'est comme si le soleil essayait de me brûler la peau et les yeux. La chaîne en métal qui me scie la gorge se resserre à chaque fois que je tente de m'envoler. Mes yeux rouges comme deux rubis reflètent la folie dont je suis victime, mais aussi ma fatigue intense. De mes longues oreilles lapines, j'entends tout et même plus que ça. Oui, j'en suis sûr, le bruit va me rendre fou. Moi, pauvre chauve-souris affamée, je vais devenif fou. Mon aile tordue me fait souffrir. Je suis tellement habitué au calme et à la noirceur de ma caverne que je sent mes forces me quitter. En un effort désespéré, je prends la chaîne entre mes crocs et tire, de toutes mes forces. Le poteau auquel je suis accroché ne tremble même pas. Je suis en enfer. J'en suis certain. Mes oreilles se tournent d'un coup vers une voix, à quelques pas de là. Une voix qui interroge chaque hybride accrochés à ma droite. Je suis le dernier, alors je ne peux voir tout de suite qui est celui qui récite les mêmes questions d'une voix monotone. Épuisé par ma vaine lutte, je m'écroule littéralement au sol, les yeux clos pour protéger du soleil mes rubis. J'entends cette même voix juste devant moi. Je ne réponds que par un grognements pathétique, trop faible pour comprendre. J'entrouve cependant les paupières pour tenter d'apercevoir l'animal, pardon, l'hybride, qui passe entre les poteaux. Attends voir... Un hybride ?! Non non, je ne rêve pas. Devant moi se dresse un hybride ailé. J'ai beau réfléchir, je ne trouve aucune explication à cela.
Argentum
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1XXX
Perso 2XXX
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 120
 
 
Messages : 42
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Très chère BrûleSable [Argentum] Mer 1 Nov - 22:34
Il les enchaînait les un derrière les autres ces nouveaux. Les notant un par un, leur lançant des regards supérieurs dressé fièrement sur ses pattes arrières pour adopté une marche bipède, il ressemblait à un chef militaire devant de nouvelles recrues, il ne manquait plus qu'il leur aboie dessus. Oh il l'aurait fait, s'il ne faisait pas la taille ridicule d'un lapin. D'ailleurs en parlant de ridicule... Si la plupart des hybrides pouvaient avaler Heru d'une seule bouchée, celui-ci arriva finalement devant un pompon fluffy en train de mourir sur le sol. La bête faisait quasiment sa taille si elle n'était pas plus petite, c'était une première. L'hybride sable le savait, ce truc aurait du mal à se faire vendre, surtout si un peu de soleil lui donnait cet air de vieille peluche oublié dans une rue fréquentée, tsss. Un tour au marché noir de Port Abandonné avec un séjour dans les combats clandestins raffermirait ce morceau de chiffon mais tout le monde n'avait pas ce genre de début de vie difficile et Heru préférait voir ce genre de jeu interdit disparaître plutôt qu'alimenter.
Le croco moineau poussa la peluche blanche du bout de la patte pour voir si elle était encore en vie au moins mais après un grommellement, il en déduisit que c'était bon.

«  Aller debout, on a pas le temps de traînasser ! Nom, , âge, date de naissance, composition et provenance »

Il attendit, pas très longtemps mais suffisamment pour s'impatienter. Heru n'était pas patient avec les autres hybrides, en fait, il était même assez intolérant avec eux que ceux du marché aux esclaves n'avaient même pas besoin de purs pour se faire cracher dessus. La peluche ouvrit légèrement les yeux et il sembla au croco moineau que les iris étaient rouge. Un albinos ? Ohoh, peut-être qu'il se vendrait bien finalement, les collectionneurs aimaient les gênes rares mais avant de le vendre, il fallait le recenser. Sauf que voilà, la perle rare avait pris un coup de chaud, dix pièces que c'était un Ismarien, ces animaux du Nord avaient tendance à ne pas supporter le soleil Aurinkoi.
Au grands maux, les grands moyens, le temps c'est de l'argent et le blanc le lui faisait perdre alors Heru attrapa ses feuilles entre ses mâchoires crocodiliennes avant d'aller chercher d'eau, tiède certes mais on était pas à Ismar. Puis il balança le seau sur la boule blanche avant de reprendre ses feuilles dans ses pattes avant avec un air de cadre.

« Bon maintenant que tu es rafraîchi -j'te préviens, ça sera déduit de ta part du soir- reprenons. Nom, , âge, date de naissance, composition et provenance, Merci. »
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 105
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Très chère BrûleSable [Argentum] Jeu 2 Nov - 15:25
Il continue de poser les mêmes questions d'un air militaire. Honnêtement, cet hybride me fait peur. Même si il a l'air d'un lapin, il est plus grand que moi. Je baisse les yeux. Devant ma terreur, mes oreilles de lapins se rabattent en arrière. J'ai... J'ai l'impression que je vais pleurer... Non ! J'ai pas le droit de pleurer ! Il s'en va quelques instants. J'ouvre complètement les yeux malgré l'éclat aveuglant du soleil, et je l'observe. Il revient avec de l'eau ! Je frissonne de tout mon long. C'est rafraîchissant. Ça me fais tellement du bien ! Je plante mes griffes profondément dans le sol pour tenter de relever ma petite silhouette. Au prix d'un effort sans précédent, je bascule vers l'arrière et m'adosse au poteau qui constitue ma seule prison. Je jette vers l'autre un regard incrédule. Comment ça se fait que je suis attaché et pas lui ?

Il répète les même mots. Je ne comprends pas vraiment à quoi ça rime... J'articule d'un faible couinement

Ar... Argentum...

Je ne saurais en dire plus. Ma langue est aussi sèche que le sable volant du désert Aurinkoi. Mes paupières se referment lentement sans que je ne puisse lutter. Je tremble. Une gouttelette roule le long de mon museau. J'avais dit non... Je ne voulais pas pleurer... Je... Pour me reprendre, je continue, usant de toutes mes forces...

J'ai... Deux ans... Je crois...

La chaleur me trouble l'esprit, il m'est impossible de réfléchir clairement. C'était trop. Je tombe sur le côté, tremblant comme une feuille, sombrant dans l'inconscience.
Argentum
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1XXX
Perso 2XXX
Perso 3XXX
Perso 4XXX
Perso 5XXX

Experience: 120
 
 
Messages : 42
Date d'inscription : 29/10/2017
Age : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Très chère BrûleSable [Argentum] Ven 3 Nov - 12:50
Heru nota, Nom : Argentum, Âge: Environ deux ans, Date de Naissance : Inconnue. L'hybride sable jugea que si l'autre connaissait à peine son âge, son anniversaire était à oublié. Ne relevant pas le museau de ses feuilles il attendit la suite qui ne vint jamais. Agacé, il releva les yeux vers le truc blanc pour le voir effondrer au sol avec des spasmes. Hé merde ! Ça allait encore lui retomber dessus ça après. Et voilà que maintenant la peluche ne bougeait plus du tout, était-il mort ? Ce genre d'incident arrivait souvent, en fait, pour être tout à fait honnête, il n'était pas rare qu'on se serve des hybrides n'ayant pas supporter le voyage et les conditions de vie du marché pour préparer les repas des plus carnassiers d'entre eux. Ici, une règle était d'or : ne jamais se poser de question sur la provenance ou la nature du repas que vous engloutissiez.
Bref, Heru s'approcha du petit machin inerte, posant son oreille sur le torse pour vérifier un éventuel battement ou non du cœur. Ses oreilles et son ouïe de lapin étaient très utile pour ce genre de chose, il aurait presque pu être médecin bien qu'il aurait été du genre à finir trafiquant d'organes, c'était beaucoup plus rentable. Le cœur battait, faiblement mais suffisamment pour qu'on le mette dans une cage en attendant de voir s'il passait ou non la nuit. A parier, Heru choisissait le parti du funeste destin, les petites créatures un peu fragile ne supportaient que rarement un passage au marché. C'était des animaux de compagnie, quand ils perdaient leur maître, leur destin était en général souvent scellé.

Un hybride aux mains de gorille vint ramassé le groupe, les installant dans des cages ou des enclos selon la taille ou la dangerosité. Le petit blanc finirait probablement dans une petite cage à oiseau, quelque part sous un morceau de tissu qui lui offrirait de l'ombre, en arrière boutique en attendant qu'il paraisse moins mourant.

Nom:Argentum
Âge : Environ deux ans
Date de naissance:Inconnue
Composition : A définir
Provenance: Inconnue.


Heru terminerait le recensement que la peluche se réveillera, si jamais elle se réveillait. S'il n'était pas capable de répondre à plus de question, il finirait sur un convoi pour le marché noir de Port Abandonné et là... même Heru avait une certaine pitié pour ceux qui étaient envoyé là bas.
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 105
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Très chère BrûleSable [Argentum]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Très chère BrûleSable [Argentum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'envers du décor : Une tasse de thé très chère ?
» Ma très chère Bambinette
» LANMOU PI FÒ PASE LANMÒ: Merci très chère Vladymir
» Hymne d'un habitant lambda de la très chère et très aimée Dead End !
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✧ BrûleSable-
Sauter vers: