Au coeur du souk [Pv. Heru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: ✧ BrûleSable
MessageSujet: Au coeur du souk [Pv. Heru] Ven 23 Juin - 2:02

    Aussi étrange que cela puisse paraître, la température des territoires Aurinkois convenait bien plus à Pallav que celle des territoires Ismàriens, là où il vivait pourtant. Malgré son allure générale de canidé, et sa probable naissance au sein de ce peuple, il n'en restait pas moins un lévrier sensible au froid, faute de graisse et de pelage autre que cette toison moutonneuse qu'il arborait sur son crâne et le long de son échine.
    S'il s'agissait d'un inconvénient qu'il palliait à l'aide de manteaux et d'étoffes généreusement offerts par sa chère Maîtresse, cela devenait avantage lorsqu'on lui ordonnait d'aller acheter quelques occitanes senteurs et autres produits issus de ces chaudes contrées désertiques. C'est qu'il n'était point aisé pour un animal polaire de supporter ces extrémums caniculaires, puisqu'il n'était guère possible de se débarrasser de son pelage aussi aisément que l'on pouvait se vêtir ou se dévêtir d'une tenue.

    En tant que serviteur dévoué, c'est donc lui que l'on chargeait de se rendre au marché de BrûleSable. Débarrassé de tout manteau ou écharpe, Pallav s'était équipé d'un harnais où était accroché quelques sacoches, qui lui permettrait de régler les sommes demander tout en y stockant les achats faits. Achetant quelques épices particulières en échange de quelques pièces, ainsi qu'un parfum lui rappelant le sable chaud et les fleurs, il espérait avoir fait bon choix dans ses achats, chose dont il n'aurait la certitude qu'une fois déballée devant sa Maîtresse. Ceci fait, il ne se décida pourtant pas à rentrer dans l'immédiat, se permettant de prolonger sa présence en ce lieu.
    Les oreilles pivotées en arrière, la tête légèrement baissée et la queue portée basse, l'hybride faisait profil bas, respectant dans sa soumise position les purs qu'il pouvait bien rencontrer. Ses yeux ambrés se portaient encore sur les étalages, sans jamais croisés le regard du vendeur sous peine de recevoir une correction pour son apparente impolitesse, désireux qu'il était de conserver l'image de marque de sa Maîtresse en ne lui attirant point d'ennuis de part son comportement.
    Peut-être aurait-il la possibilité de lui trouver un voile clair apte à la protéger du soleil, comme un keffieh.
    Poursuivant sa route au sein du marché, c'est à peine s'il porta attention aux hybrides présents, davantage focalisé sur le respect à montrer aux Purs qu'il était...
Pallav
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1PallavHybrideIsmàr
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 226
 
 
Messages : 29
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Ven 23 Juin - 11:52
BrûleSable était probablement la ville qu'il connaissait le mieux. Le marché s'y arrêtait souvent et y restait longtemps, après tout pourquoi partir au bout de trois jours lorsqu'on se trouvait dans une des plus grande zone de commerce des trois nations, le tout avec la bénédiction des dieux ? C'était probablement l'endroit où on pouvait y trouver le plus de choses tout en étant éloigné des affaires louches de la ville du Port ou de Crèvecoeur. Oui Heru avait pratiquement grandi à BrûleSable et il y connaissait toutes les rues et pratiquement tout les marchands.
Aujourd'hui il y avait un grand soleil, comme pratiquement tout le temps sur Aurinkoi, et la présence de la quasi totalité des marchands avaient attirés une foule énorme. Aujourd’hui se mélangeaient aux Aurinkois, Unelmiens et Ismàriens et accompagnés pour la plupart de leurs serviteurs hybrides, très pratique pour porter les achats et comblés tout les petits désirs de leur maître. C'était d'ailleurs la saison parfaite pour s'en trouver un mais après deux ans à vivre avec le marché, Heru ne savait plus vraiment s'il avait vraiment envie d'être acheté mais comme il n'avait jamais attiré personne, ce genre de pensées avait tendance à lui passer outre.

Lorsque que le petit hybride avait fini son travail de la journée, entre autre nettoyer les couches des autres marchandises comme lui, leur donner à boire et à manger, Heru jouait aux cartes et lorsqu'il ne jouait pas aux cartes, il jouait au dé ou prenait. Les habitués le connaissait pour être imbattable et la volonté de briser la légende les incitait toujours à dépenser toujours plus dans les paris contre lui. A côté du marché aux esclaves, non loin de celui aux étoffes et bercer par l'odeur des plats épicés du coin, il y avait toujours un agglutinement de bêtes, des hurlements et autres grands cris qui attirait parfois les touriste. C'était un peu le coin des jeux d'argent, on y avait même mis une petite palissade pour les combats de sauvages, rien de très légale là dedans mais si les autorités commençaient à tourner dans le marché, celui-ci risquait fort bien de faire faillite.
Le coin était vraiment bruyant et animé mais Heru n'y était pas aujourd'hui. Bien qu'il soit en général très libre, parfois il avait des courses urgentes à faire. Il avait beau être actuellement en vente, il y était depuis si longtemps que son actuel propriétaire lui faisait gagner son pain en le considérant comme un de ses hybrides personnel sans pour autant l'élever à ce rang. Le boss avait un certain prestige et avoir dans ses serviteurs une espèce de mini tumbleweed ne l'intéressait pas, question de fierté.

« Dégage tes pattes sales de là boule de poil informe ! »

Ah oui, si Heru connaissait tout le monde et avait sa petite réputation, il n'était pas pour autant apprécié. Fallait se respecter un peu aussi, il restait un hybride après tout.

« Le patron voudrait un nouveau voile pour sa... Il commença à compté sur ses griffes, septième compagnes. Il en a beaucoup quand même tu trouves pas ? Il devrait en laisser un peu pour les autres.
-J'en ai rien à faire. Tu auras qu'à dire à ton maître de revenir avec de l'argent. Maintenant dégages de là, tu fous de la poussière partout. »

Par sa petite taille, Heru s'était sentit obligé de monter sur l'étale du marchand, un oryx plutôt clair. Loin de se démonter face à un peur, il poussa le vice jusqu'à carrément s'appuyer sur son encolure et de regarder ses griffes d'un air assez provocateur.

« Ouais et je lui rappelle les dettes que tu as envers lui aussi ? »

Oryx grommela et fila un petit tissu léger d'une couleur bleuté avec des petits fleurs et des petites perle cousues dessus qu'il jeta sur la tête d'Heru avant d'essayer de le virer avec un sabot.

« Tiens prends ça et vires, tu vas faire fuir les vrais clients.
-Mais noon, je suis sûr que je peux t'en faire venir. Tiens regarde lui là-bas, il porte des armoiries ismariennes sur ses sacoches ! Holà, l'Ismarien, tu cherches quelque chose ? »

Il la petite boule de poile sable fit de grands signes de la patte pour attiré l'hybride gris à queue de scorpion tandis que le marchand derrière déprimait avec un facepalm. Un hybride c'était déjà trop pour lui alors deux...
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 77
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Ven 23 Juin - 19:11

    Continuant sa progression, portant ses yeux de moutons sur les étalages des différents marchands, Pallav tourna la tête lorsqu'une voix parvint à ses oreilles, les faisant se dresser droit en avant. Se tournant vers son propriétaire, il avisa alors un petit hybride installé sur le comptoir d'un oryx pur, et qui semblait s'adresser directement à lui.
    C'est que d'Ismàrien à sacoche, il n'y en avait pas tant ici.
    Avant de répondre à sa question, Pallav fut d'abord titiller par quelques instincts primitifs, restant focalisé sur la petite boule de poile au museau de crocodile. Un greyhound face à un lapin, ça ne faisait jamais bon ménage. Il aurait pu voir défiler dans son esprit quelques courses aux leurres, un fier ascendant poursuivant avec une grande vélocité un lièvre empaillé. Vague agitation qui le prenait, frétillement de la queue, avant que Pallav ne s'immobilise et ne se calme, ses yeux d'ambre remontant vers le pur.
    Non. Il devait contrôler ses pulsions, jeune animal soumis à cela qu'il était encore.
    Cet hybride devait appartenir à cet oryx, il n'avait pas le droit d'y toucher, quand bien même il ne cachait son envie de le croquer. Mais il n'était point venu chasser, plutôt acheter.
    Mouvement de la queue, alors qu'il se redressait davantage, et se rapprochait de l'échoppe.

    « Bonjour, l'Aurinkoi. Je recherche un foulard capable de protéger ma maîtresse du soleil. Des couleurs clairs, cela va de soit, ainsi qu'un tissage dense. Est-ce que tu posséderais ça ? ...Ou vous, monsieur, puisque je suppose votre cette échoppe. »

    Si ses paroles étaient surtout adressés au petit hybride, sa dernière phrase fut bien entendu pour l'oryx, alors qu'il s'inclinait respectueusement devant lui en pliant l'une de ses pattes et en tendant l'autre. Il était important de montrer son respecter aux êtres supérieurs qu'étaient les animaux, surtout pour un être aussi discipliné et soumis que pouvait l'être le jeune chien.
Pallav
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1PallavHybrideIsmàr
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 226
 
 
Messages : 29
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Dim 25 Juin - 0:32
L'Ismàrien l'avait entendu, il le savait, ses oreilles ainsi que sa tête avait tourné vers lui, cependant il y eut comme un petit moment de flottement provoquant un léger malaise. Le problème avec les yeux de mouton c'était qu'on avait pas forcément l'habitude d'en croiser et par conséquent, on ne savait pas trop y lire ce qu'il se passait dans la tête de l'autre et pourtant chez l'hybride nordique  pouvait facilement deviner. Majoritairement lévrier face à majoritaire lapin, voilà voilà. Mais heru ne prit pas compte les éventuelles pensées saugrenues de l'Ismàrien, s'il devait s'arrêter à ça, il risquait d'être souvent vexer et surtout, lui n'était pas du genre à oublier qu'il avait une gueule de croco livrée avec tous les accessoires alors il attendit bien sagement que le chien croisé plein de choses réagisse enfin. Ce qui ne su tarder.
L'Ismàrien lui rendit son salut pour dévoiler ce qu'il cherchait, s'adressant directement à Heru avant de terminer sur le marchand avec tout le respect et la soumission qu'un hybride pouvait donner à un pur. On était plus à l'aise quand on s'adressait à ceux qui se tenaient sur le même barreau que vous sur l'échelle sociale sauf que voilà, le petit sable était plus bas encore que le grand gris, lui n'avait pas vraiment de maître et était en période de transition depuis bien trop longtemps maintenant.

Heru de retint d'aller fouiller derrière le stand.Un minimum de respect tout de même et surtout, en temps qu'hybride, les conséquences niveau punition allait être différente et moins agréable que s'il était pur. Oryx, qui acceptait de servir l'hybride Ismàrien un peu malgré lui et surtout parce que des serviteur qui voyageaient pour leur maître étaient nombreux, plongea quelques instant dans son bordel de tissu de l'autre côté du comptoir en en sortir un long tissu bleu clair avec de grands motifs orientaux argentés tirant sur le blanc.

« Le voile en coton, c'est ce qui se fait de plus classique certes mais c'est ce qui résiste le mieux au soleil tout en étant léger. Parfais pour les jours chauds de l'été qui approche. »

L'oryx, plutôt que de tendre son tissus au semi chien, le garda pour lui, se contentant de simplement montrer à distance respectable.

« Mais c'est un tissu qui vient de loin et de grande qualité. Il va falloir ouvrir les bourses comme garantie pour qu'un hybride ait le droit de toucher. J'ai suffisamment à faire avec un seul d'entre vous. » Il marqua une pause, prenant conscience de ses paroles. « D'ailleurs je devrais même pas avoir affaire à certains hybrides. Dégage de ce comptoir Heru et va plutôt essayer de te faire acheter par quelqu'un au lieu de traîner dans les pattes d'honnête marchand. »

A ces mots, il poussa violemment le petit hybride sable d'un coup de sabot non retenu, finissant de le chasser en lui lassant ce qu'il était venu chercher à la base. Heru s'écrasa au sol à côté des pattes de l'Ismarien dans un petit nuage de poussière et un claquement de mâchoire crocodilien. Il se releva sur ses pattes arrières avec un tsss, agitant ses deux ailes pour remettre ses plumes en place. S'époussetant le pelage avant de faire de même sur le tissu demandé plus tôt qu'il replia en rouleau tandis que l'oryx l'oublia pour revenir sur l'étranger.

« Bien, retournons à nos moutons et à ce foulard que désire votre maîtresse. »
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 77
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Lun 26 Juin - 18:42

    A sa proposition, l'oryx alla chercher dans son fouillis de foulards et autres pièces de tissu pour sortir de tout cela une longue étole en tissu bleu clair, aux argentés motifs orientaux. Bien, Pallav était déjà satisfait de l'aspect du vêtement. Il était certain qu'il n’achèterait pas n'importe quoi à sa Maîtresse, désireux de lui trouver un vêtement aussi utile qu'agréable à porter et à regarder. Celui-ci l'était au moins, avec sa couleur à cheval entre le blanc de son pelage et l'azur de ses yeux, et lui irait forcément.
    Selon les dires de l'oryx, le voile était donc en coton, assurant une protection face au soleil tout en restant léger à porter. Hochement de la tête de la part de l'Ismàrien, convaincu par les dires du Pur.
    Sa grande qualité lui conférait néanmoins un prix élevé, qui ne semblait pas poser de problèmes à l'hybride. De son appartenance à la Haute-Cours, sa Maîtresse ne manquait pas d'argent, et les pièces d'or n'étaient pas une denrée rare. Il pourrait donc le payer rubis sur l'ongle.
    Pallav se mit cependant à douter aux paroles de l'oryx, lorsque celui-ci souleva le fait qu'il n'avait pas à traiter avec certains hybrides. De qui parlait-il ? De ce petit lapin crocodile, ou bien de lui ? Il aurait été mauvais pour ses affaires de ne pas lui vendre ce qu'il tenait entre ses pattes, au vu du prix qu'il en tirerait.
    Ce fit finalement pour l'hybride Aurinkois, qui se vit violemment chasser de sa place sur le comptoir pour finir sa course sur le sol, frappé par un sabot non retenu. Haussant ce qui lui servant de sourcils, Pallav porta un regard décontenance à l'animal. Oh, parce qu'il n'appartenait pas à l'équidé ? L'on aurait pourtant cru, au vu de comment il l'avait attiré à s'approcher de ce comptoir.
    Ne réagissant cependant pas à cela autrement que par un regard porté au petit animal, ne désirant point manquer de respect au Pur en s'opposant à sa décision puisque sa place ne lui permettait pas ceci, le greyhound se décida à lui répondre d'une voix courtoise.

    « Ce voile fera en effet l'affaire, et son prix ne sera pas un problème. Il est important pour ma Maîtresse de ne se vêtir que de tissus d’excellentes qualité. »

    Et s'il venait l'envie de l'arnaquer, sans doute se ferait-elle un plaisir de lui rendre une visite ici, puisqu'on ne jouait pas avec la Haute-Cours Ismàrienne. Après demande du prix et échange de l'étoffe contre les pièces d'or nécessaire, Pallav replia soigneusement sa nouvelle acquisition pour la glisser dans l'une de ses sacoches, puis de saluer respectueusement l'équidé tout en le remerciant pour la vente.
    Se détachant du stand, n'ayant plus rien à y trouver, son attention se porta alors sur le petit hybride volant.

    « Ainsi, tu n'as pas de Maître... Cet équidé a bien tort de ne pas t'acheter, tu semble bons en marchandage et apte à ramener quelques clients après tout, c'est toujours bon pour les affaires. »

    C'était un potentiel marketing à ne pas négliger, après tout. Mais peut-être cet hybride avait-il un autre aspect repoussant ses acheteurs...
Pallav
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1PallavHybrideIsmàr
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 226
 
 
Messages : 29
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Ven 30 Juin - 19:42
Heru ne s'occupait déjà plus de l'hybride ismàrien, le laissant avec ses petites affaires de tissus en offrant tout le respect possible au marchand pour son rang de pur. Le petit sable n'allait pas blâmer l'autre pour ça bien au contraire, c'était normal dans ce monde, c'était surtout lui qui jouait avec le feu après tout, profitant de l'influence de son propriétaire actuel pour faire un peu le malin. Heru s'apprêtait à repartir en direction du marché aux esclaves, le tissu demandé entre ses deux pattes avant, prêt pour une marche semi hasardeuse sur ses arrières lorsque le gris lui adressa à nouveau la parole, son achat terminé. A côté, l'Oryx qui n'avait plus de client à s'occuper commença à ranger un peu sa boutique en grommelant. Heru préféra s'en éloigner un peu avant de se prendre une éventuelle babiole par un oryx qui ne pouvait plus le voir ni l'entendre.

« Oh tu sais, pour lui c'est un peu spécial, il n'essayerait même pas t'acheter si t'étais en vente alors qu'il sait que tu as bossé pour la Haute à Ismàr. Six mois qu'il a récupéré l'affaire de son père après le décès de ce dernier. Ils avaient deux hybrides avant, deux bon gars, super sympa et bosseur mais lui, il les revendu directement pour ne jamais en reprendre. A mon avis, on le fait juste flipper. »

Heru galérait un peu dans sa marche, sa petite taille et sa morphologie ne lui permettait pas d'aller bien vite mais en plus, son colis était beaucoup trop grand pour lui. Le sol abîmé du marché n'arrangeait rien mais le petit hybride ne s'en plaignait pas tant que ça, d'une pat parce que ça ne lui était pas permis et d'autre part parce qu'il avait l'habitude, il faisait juste attention de ne pas abîmé ou salir le tissu acheté, gardant l'équilibre avec quelques mouvements d'ailes. Elles ne lui servaient pas à voler mais parfois elles avaient leur petite utilité.
Heru finit par arriver aux premières barrières en bois qui indiquait le début du marché au esclaves. Ici et là il y avait des bottes de paille, des litières, des sauts, des longes, des cages et tout le matériel nécessaire pour gérer des créatures composés de multiples espèces. Le petit hybride sable prit son colis dans sa gueule reptilienne avant de grimper sur la barrière pour être à la hauteur de l'hybride gris.

« Deux ans que je vis avec le marché, je connais tout ici, si jamais t'as besoin d'un truc, hésite pas à demander. Par contre, si tu veux marchander ou juste ne pas te faire virer, surtout ne dit pas que tu connais Heru ou que tu viens de ma part. J'ai pas la meilleur réputation. »
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 77
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Mer 5 Juil - 20:15

    Quand bien même Pallav était un hybride portant un grand respect au Pur, il devait reconnaitre que celui-ci, cet Oryx n'était guère malin. S'il ne se vexait nullement du fait qu'il n'aurait pas été acheté quand bien même il aurait servi à la haute-cours d'Ismàr, conscient du fait que ses savoirs et ses capacités ne seraient pas forcément utile partout -par exemple, dans le domaine qu'était la vente, peu sociable qu'il pouvait bien être bien qu'il savait reconnaitre un produit de bonne qualité via les enseignements d'Amirah-. Mais de là à renvoyer deux hybrides efficaces, effectuant un bon travail depuis toujours... C'était gâcher une bonne main d’œuvre, habitué à travailler et qui aurait pu l'aider à se mettre davantage dans le bain du marchandage. Car les talents de marchandages n'étaient pas une chose innée, et s'il avait sûrement aider son père par le passé, le fait de reprendre une affaire était une chose qui avait dû lui être nouvelle...
    Mais soit.
    Selon le petit hybride, ils étaient une espèce qui lui étaient effrayante.

    « Je vois... J'espère que cela ne portera pas préjudice à son affaire, puisqu'on aurait peu tendance à se diriger vers son échoppe s'il reste aussi silencieux, ce qui est dommage au vu de la qualité de ses produits. »

    Une autre forme de gâchis, encore. Mais il ne pouvait conseiller à ce Pur la moindre suggestion, se devant de rester respectueux, et ne devant de toute façon aide et service qu'à Amirah.
    Marchant aux côtés du petit ailé crocodile, celui-ci grimpa alors sur une barrière pour se mettre à sa hauteur, perché sur l'une des planches. Ne restant pas plus concentré sur l'hybride, Pallav détailla les environs. Les longues, les couches de paille, les litières, les cages, les sauts d'eau sale...
    Des hybrides qui n'avaient pas encore trouvés preneur, des êtres-vivants que l'on tenait là prisonnier, en esclavage... Et lui de ne pas se sentir concerné par leur sort, portant à peine un regard à ces êtres vivants présents non loin. Lui avait une Maîtresse, lui était un hybride docile et soumis, portant un grand respect aux Purs, et comprenant l'avis des dieux sur les infamies que constituaient leur espèce faible et dominée.
    Heru -bien qu'il ne connaissait pas son nom, mais soit, c'est que les adjectifs pour le designer ça va bien cinq minutes- lui appris alors qu'il était sur ce marché depuis plus de deux ans, connaissant tout d'ici. Voilà qui le rendait d'autant plus attrayant pour les marchands ou les voyageurs, et Pallav de s'étonner toujours un peu plus du fait qu'il n'eut toujours pas preneur...
    Chose qui vint trouver explication lorsqu'il lui dit ne pas avoir très bonne réputation. Oh, cela devait sans doute être par cet aspect très...franc du petit hybride, chose qui ne devait pas plaire à tout le monde.

    « D'accord, merci beaucoup. Je ne vais pas refuser ton aide, elle pourrait m'être précieuse pour satisfaire au mieux ma Maîtresse... Je ne serais pas contre le fait de savoir quelles enseignes il vaut mieux éviter, et lesquelles disposent du meilleur ratio qualité-prix. Voir de la meilleure qualité tout court... »

    C'est que l'argent ne manquait pas, à la haute-cours d'Ismàr, et donc de n'avoir pas à être bien regardant sur le prix des choses, tant que la qualité était au rendez-vous.
Pallav
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1PallavHybrideIsmàr
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 226
 
 
Messages : 29
Date d'inscription : 20/06/2017
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Au coeur du souk [Pv. Heru] Mar 18 Juil - 20:14
Heru haussa les épaules à la réponse de l'Ismarien au sujet du vendeur d'étoffe. Il n'avait pas autant de pitié que lui concernant l'Oryx, quand bien même il était un pur, son affaire ne le concernait pas, du moins, pas totalement. Du moment qu'il payait ses dettes, tout irait bien mais s'il ne le faisait pas rapidement... beaucoup de choses se passaient sur le Royaume Aurinkois et personne ne s'en inquiétait, le marché ne s'encombrait pas d'éléments qui ne suivaient pas.
Heru laissa le chien admirer le paysage avec indifférence, profitant de cet instant de flottement entre deux réponses pour bien prendre son équilibre sur la barrière, après tout les pattes de lapins n'étaient pas faites pour ce genre de conneries. L'ismarien n'eut aucune réaction face au spectacle qu'offrait le marché aux esclaves, il était vrai que de la part d'un hybride, il y avait un chapeau à tirer, rare était ceux qui ne tiraient pas la gueule, surtout à BrûleSable ou tout le monde était passé au moins une fois dans sa vie sur ces couches de pailles à chercher désespérément un peu d'ombre, cherchant à supporter la chaleur, l'eau chauffée au soleil n'offrant aucune fraîcheur. Mais lorsqu'on avait suffisamment de prestige pour se balader seul sans son maître mais avec les armoiries de celui-ci, o ne devait pas craindre de se retrouver ici... à Port Abandonné par contre... le marché noir avait ses méthodes bien à lui pour réapprovisionner en marchandise.

L'Ismarien accepta volontiers son aide pour le guider dans le marché, à cet instant, le regard d'Heru s'illumina. Il connaissait absolument tout ici et cette sensation de devenir un guide ou un vendeur parmi les autres le plaisait toujours autant. Le petit hybride sable était loin d'être bête, il savait aussi qui ici devait de l'argent à son propriétaire actuel et il avait toujours été fidèle au commerce à qui il appartenait, des clients en plus aux endettés, de l'argent qui reviendrait au marché aux esclaves mais il ne fallait pas non plus prendre le payant pour une cloche. Une histoire de business dans laquelle Heru avait toujours évolué.

« Hé bien tout dépend ce que tu cherches. Pour les tissus vois-tu, les plus belles couleurs et les plus parfaites teintures seront aurinkoises, mais notre nation est désertique, la fabrication en elle même du tissu est un peu difficile, aussi, tout ce qui est à bas prix ne vaudra rien, soit c'est unelmien mais ça a voyagé dans de mauvaises condition, soit c'est aurinkois et le travail dessus aura été fait à la va vite. Amaia sera probablement la meilleur dans le 100% aurinkois mais pour la trouver il faut oser les petites rues. Son commerce est assez chargé mais on sait la reconnaître, les lionnes blanches, ça ne court pas les rues. Si tu ne la trouve pas, sa fille Zlabya essaye toujours de vendre des petits bijoux fait main dans la rue principale, elle, il faut avoir un don pour ne pas la croisée.
Les frères Zing, deux chevaux à la base Unelmiens ont réussi à mixer le savoir faire de leur nation et de la notre, ils ont toujours beaucoup de monde à leur stand mais franchement, ils sont lourds, très hautains.Je te conseille fortement Amaia si c'est vraiment de l'exotisme que tu veux, ce qu'elle vend, tu ne le trouveras qu'ici. Si tu veux des réductions, essayent de trouver la fille d'abord, achète lui un bijou, c'est du fait main par une enfant mais au moins, les pierres sont véritables et puis, un objet avec une histoire a plus de valeur qu'un objet sans.  »


Heru parlait beaucoup, assez vite mais suffisamment lentement pour qu'il soit simplement énergique et non impossible à suivre. Il montrait des directions pour aider l'autre à visualiser un peu.

« D'ailleurs Aurinkoi est assez célèbres pour ses pierres, si tu veux des vrais bijoux, va à l'Est, sort du marché et trouve joaillerie de Creon, c'est un hérisson un peu colérique mais tu ne trouveras pas mieux à BrûleSable, si ça ne te plaît pas, regarde les boutiques autour mais surtout, n'achète rien sur le marché lui même, la plupart des pierres sont fausses.
D'ailleurs fait attention au marché Ouest, ils vendent beaucoup de choses certes mais la plupart des convois viennent de Port abandonné et la plupart des choses sont des contrefaçon ou alors ne passeront pas la douane. »


Le sourire d'Heru s'agrandit alors, s'il y avait bien un marché qu'il connaissait encore mieux que les autres, c'était le sien.

« Mais si ta Maîtresse recherche quelque chose de plus vivant tu es à la bonne porte. Tu ne trouveras pas plus de choix en hybride dans les trois nations. La plupart des marchés aux esclaves des royaumes dépendent d'ici de toute façon, on voyage beaucoup entre les villes mais le plus large choix sera toujours à BrûleSable. Tu peux absolument trouver tout les types ici, des plus massifs aux plus agiles, des plus fonctionnels aux plus esthétiques. »

Il marqua une légère pose.

« Cependant attention Ismarien, notre marché ne cautionne la chasse aux hybrides Ismarienne, nous ne sommes pas une usine, ici, on ne fait que dans la qualité, c'est pas de la viande qu'on vend. »

Si le marché se mettait à vendre ses hybrides pour d'aussi grandes pertes, la qualité risquait fort bien de baisser et ça, c'était inconcevable.
Feather
avatar

Feuille de personnage
Personnages:
PersonnagesNomRaceClan
Perso 1HeruHybrideAurinkoi
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5

Experience: 118
 
 
Messages : 77
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
Au coeur du souk [Pv. Heru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ✧ BrûleSable-
Sauter vers: